• Nationality

    Américaine

  • Missions

    STS-41‑G, STS-31, STS-45

Événements connexes

Kathryn D. Sullivan

Astronaute

Share

Suit

Message Vidéo

Kathryn D. Sullivan est une géo­logue améri­caine, océanographe, astro­naute de la NASA et offici­er de la marine américaine. 

Kathryn Dwyer Sullivan est née le 3 octo­bre 1951 à Paterson, New Jersey, États-Unis. Elle a obtenu un bac­calau­réat ès sci­ences en sci­ences de la Terre de l’Université de Californie, Santa Cruz, et un doc­tor­at en géolo­gie de l’Université Dalhousie (Halifax, Nouvelle-Écosse). Sullivan a égale­ment reçu des diplômes hon­ori­fiques de la Kent State University (2002); Université domini­caine de l’Ohio (1998); Institut de tech­nolo­gie Stevens (1992); Université d’État de New York, Utica (1991); Université Dalhousie (1985).

La plu­part des efforts de Kathryn Sullivan avant de rejoin­dre la NASA se sont con­cen­trés sur les études et la recher­ché uni­ver­si­taires. Elle était majeure en sci­ences de la terre à l’Université de Californie à Santa Cruz et a passé 1971 – 1972 en tant qu’é­tu­di­ante d’échange à l’Université de Bergen, en Norvège. Les études doc­tor­ales de Sullivan à l’Université Dalhousie com­pre­naient la par­tic­i­pa­tion à divers­es expédi­tions océanographiques, sous les aus­pices du U.S. Geological Survey, du Wood’s Hole Oceanographic Institute et du Bedford Institute.

Sélectionnée par la NASA en jan­vi­er 1978, Kathryn Sullivan est dev­enue astro­naute en août 1979. Depuis lors, ses mis­sions de sou­tien à la navette inclu­ent: le développe­ment de logi­ciels; pho­tographe de chas­se en chef au lance­ment et à l’at­ter­ris­sage; Essai d’or­bi­teur et de car­gai­son, véri­fi­ca­tion et assis­tance au lance­ment au Kennedy Space Center, en Floride; l’équipe de sou­tien des activ­ités extravéhic­u­laires (EVA) et des com­bi­naisons spa­tiales pour plusieurs vols; et com­mu­ni­ca­teur de cap­sule (CAPCOM) dans le con­trôle de mis­sion pour de nom­breuses mis­sions de la navette. Vétéran de trois vols spa­ti­aux, Sullivan était spé­cial­iste de mis­sion sur STS-41G (513 octo­bre 1984), STS-31 (2429 avril 1990) et STS-45 (24 mars‑2 avril 1992). Kathryn Sullivan est dev­enue la pre­mière femme astro­naute améri­caine à sor­tir de son vais­seau spa­tial.

Après avoir passé un total de 532 heures dans l’e­space, Sullivan a quit­té la NASA en 1993 pour occu­per une série de postes émi­nents, notam­ment celui de sci­en­tifique en chef à la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) et d’ad­min­is­tra­teur de la NOAA. Entre deux séjours à la NOAA, elle a passé dix ans en tant que prési­dente et chef de la direc­tion du Center of Science and Industry (COSI) à Columbus, Ohio, et cinq ans en tant que pre­mière direc­trice du Battelle Center for Mathematics and Science Education Policy à l’Ohio State University.

En 2020, Kathryn Sullivan est de nou­veau entrée dans l’his­toire en devenant la pre­mière femme à vis­iter l’en­droit le plus pro­fond des océans, le Challenger Deep dans la fos­se des Mariannes, à sept milles sous la sur­face de l’océan Pacifique. Sullivan est la huitième per­son­ne et la pre­mière femme à attein­dre le fond, à 35 853 pieds sous le niveau de la mer. Elle a mar­qué l’oc­ca­sion en pas­sant un appel télé­phonique depuis le vais­seau-mère du sub­mersible, DSSV Pressure Drop, pour par­ler avec les astro­nautes de la NASA sur la Station spa­tiale inter­na­tionale (ISS).

Kathryn D. Sullivan né pour­ra mal­heureuse­ment pas être présente en per­son­ne, mais présen­tera un mes­sage vidéo.


Sources
Photo
kathysul​li​vanas​tro​naut​.com
Texte
kathysul​li​vanas​tro​naut​.com
www​.nasa​.gov