Reinhold Ewald

Astronaut

Share

Reinhold Ewald

Né le 18 décem­bre 1956 à Mönchengladbach, Allemagne.

Formation
Reinhold a obtenu un bac­calau­réat ès sci­ences en physique de l’Université de Cologne en 1977 et une maîtrise ès sci­ences en physique expéri­men­tale en 1983. Il a obtenu en 1986 un doc­tor­at en physique et un diplôme mineur en phys­i­olo­gie humaine.

Spaceflight expe­ri­ence
De 1983 à 1987, Reinhold a été chercheur à l’Université de Cologne sur un pro­jet de la fédéra­tion de recher­ché uni­ver­si­taire alle­mande (Deutsche Forschungsgemeinschaft) visant à assem­bler et à utilis­er un radiotéle­scope de 3 m de diamètre à l’ob­ser­va­toire du Gornergrat à une alti­tude de 3100 m près de Zermatt, en Suisse. . Son sujet de recher­ché était la struc­ture et la dynamique des nuages​molécu­laires inter­stel­laires, qui seraient le berceau de nou­velles étoiles.

En 1987, Reinhold a rejoint le DLR German Aerospace Center. Il a dirigé plusieurs pro­jets en sci­ences spa­tiales, dont l’ob­ser­va­toire stratosphérique aéro­porté SOFIA, et divers­es expéri­ences lancées sur des fusées-son­des depuis l’in­stal­la­tion d’Esrange en Suède. Il est ensuite devenu le coor­di­na­teur des vols spa­ti­aux au sein du départe­ment de plan­i­fi­ca­tion du DLR.

En 1990, il a rejoint l’équipe nationale alle­mande d’as­tro­nautes et a suivi une for­ma­tion pour la mis­sion ger­mano-russe Mir 92 au Gagarin Cosmonaut Training Center à Star City, en Russie. En tant qu’as­tro­naute de réserve pour Mir 92, lancé le 17 mars 1992, il a servi comme coor­di­na­teur de l’in­ter­face de l’équipage au cen­tre de con­trôle de mis­sion russe, TsUP, à Korolev, assur­ant les com­mu­ni­ca­tions entre l’équipage en orbite et la ges­tion du pro­jet et les sci­en­tifiques au sol.

Après la mis­sion, il est retourné en Allemagne en tant que chef adjoint du bureau des astro­nautes du DLR et a soutenu la mis­sion Spacelab-D2 sur la mis­sion de la navette spa­tiale STS-55, avril-mai 1993.

En 1993, Reinhold a été nom­mé assis­tant du directeur du pro­gramme spa­tial du DLR. Il était respon­s­able des pro­grammes extrater­restres, de vols spa­ti­aux et de microgravité.

En 1995, il est retourné à Star City, en Russie, pour s’en­traîn­er pour la deux­ième mis­sion ger­mano-russe, Mir 97.

De 1998 à 2002, Reinhold a don­né des cours à temps par­tiel sur les opéra­tions spa­tiales à l’Université tech­nique de Munich. Depuis lors, il a égale­ment enseigné à l’Université inter­na­tionale de l’e­space de Strasbourg, en France, où il est mem­bre du corps pro­fes­so­ral, et à l’Université tech­nique d’Aix-la-Chapelle, en Allemagne. 

En févri­er 1999, il rejoint le Corps européen des astro­nautes de l’ESA au Centre européen des astro­nautes à Cologne, en Allemagne.

Reinhold a été le respon­s­able des opéra­tions de l’équipage pour deux mis­sions Soyouz avec des astro­nautes de l’ESA vers la Station spa­tiale inter­na­tionale en 2002. En tant que respon­s­able des opéra­tions de l’ESA depuis son lieu d’af­fec­ta­tion à l’ESTEC, aux Pays-Bas, il a dirigé les deux mis­sions par­rainées au niveau nation­al en 2003 et 2004.

En 2005, il a été nom­mé chef de la Division de l’in­té­gra­tion et des opéra­tions des mis­sions de la Station spa­tiale inter­na­tionale au sein de la direc­tion des opéra­tions et de l’in­fra­struc­ture de l’ESA avec un lieu d’af­fec­ta­tion per­ma­nent au cen­tre de con­trôle de Columbus près de Munich, en Allemagne, de juil­let à décem­bre 2006, en tant que respon­s­able des opéra­tions de l’ESA, il a super­visé la pré­pa­ra­tion et les opéra­tions de vol de la pre­mière mis­sion de longue durée d’un astro­naute de l’ESA sur la Station spa­tiale inter­na­tionale. La mis­sion Astrolab avec l’as­tro­naute de l’ESA Thomas Reiter était un précurseur des opéra­tions de Columbus.

Reinhold a dirigé l’équipe de ges­tion des opéra­tions de l’ESA pen­dant la mis­sion STS-122/1E, qui a livré le mod­ule de lab­o­ra­toire européen Columbus à la sta­tion en févri­er 2008. Lorsque les opéra­tions de Columbus ont com­mencé en 2008 et jusqu’en mars 2011, Reinhold était le respon­s­able de l’ESA au Columbus Control Center et a inter­a­gi avec l’équipe des opéra­tions indus­trielles et leurs représen­tants dans les ser­vices d’in­té­gra­tion de mis­sion, de plan­i­fi­ca­tion exéc­u­tive et d’opéra­tions de mis­sion pour assur­er l’ad­hé­sion des opéra­tions au pro­gramme de la sta­tion spa­tiale de l’ESA. En tant que chef de la Division de l’in­té­gra­tion et des opéra­tions des mis­sions de la Station spa­tiale inter­na­tionale de l’ESA, il a super­visé les opéra­tions quo­ti­di­ennes de Columbus gérées par les directeurs de mis­sion du groupe.

Après avoir été con­seiller du chef de cab­i­net du directeur général au siège de l’ESA à Paris (20112014), Reinhold a pro­mu les réal­i­sa­tions sci­en­tifiques du pro­gramme de recher­ché de l’ESA sur la Station spa­tiale inter­na­tionale, tra­vail­lant au Centre européen des astro­nautes à Cologne. Le 1er sep­tem­bre 2015, il a été nom­mé pro­fesseur d’as­tro­nau­tique et de sta­tions spa­tiales à l’Institute of Spaceflight System de l’Université de Stuttgart en détache­ment de l’ESA

Mission spa­tiale
Mir 97 était la deux­ième mis­sion ger­mano-russe sur la sta­tion spa­tiale russe Mir, du 10 févri­er au 2 mars 1997. Reinhold était un cos­mo­naute de recher­ché sur le vais­seau spa­tial russe Soyouz TM-25 et a passé 18 jours sur Mir. Il a effec­tué des expéri­ences en sci­ences bio­médi­cales et des matéri­aux et a effec­tué des tests opéra­tionnels pour se pré­par­er aux mis­sions vers la Station spa­tiale inter­na­tionale. Il est revenu dans Soyouz TM-24.